jeudi 16 août

Amiens, il est venu le temps des interpellations

Cinq individus qui, selon la préfecture de la Somme, ont un «lien» direct avec les affrontements survenus en début de semaine ont été interpellés dans la nuit de mercredi. Une bonne nouvelle pour le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui attendait une réaction exemplaire des forces de l'ordre. Seize policiers avaient été blessés lors du soulèvement, aucun émeutier n'avait été arrêté.

 

Amiens-Nord, le 4 août 2012-Maxppp/Le Courrier Picard/Frédéric Douchet
Amiens-Nord, le 4 août 2012
Lors de sa visite à Amiens, mardi 14 août, Manuel Valls avait fait savoir aux fonctionnaires de police qu'il attendait désormais que la police procède rapidement à des interpellations après les affrontements survenue à Amiens-Nord, la veille. C'est chose faite !

Dans la nuit de mercredi à jeudi 16 août, la police a interpellé cinq personnes qui, selon la préfecture ont un lien direct avec les émeutes. Quatre individus habitent dans le quartier nord, le dernier est originaire d'un autre quartier d'Amiens. Le plus jeune a 15 ans, le plus âgé, 30 ans. Ces arrestations découlent – en partie – de l'enquête en cours pour retrouver les fauteurs de trouble, notamment à l'aide des vidéos enregistrées par un hélicoptère de la gendarmerie. Deux d'entre eux ont été pris en flagrant délit de tentative d'incendie, la nuit dernière.
 
La préfecture n'a pas manqué de souligner «l'efficacité du service d'ordre» qui a «mené à des débuts d'interpellations». Le dispositif de sécurité va être maintenu encore plusieurs jours : 250 fonctionnaires de police sont sur le terrain depuis mardi soir. De fait, le quartier nord d'Amiens a conclu sa deuxième nuit sans incident majeur, précise la préfecture, jeudi à l'aube. Comme la nuit précédente, quelques faits mineurs été signalés dans d'autres quartiers d'Amiens.
source marianne

Posté par le tigre blanc à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Amiens, il est venu le temps des interpellations

Poster un commentaire